scivias

scivias

Nos engagements pour une meilleure représentation des femmes
dans le secteur de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles

Présentation

En tant qu’institutions du secteur public en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous affirmons l’existence de discriminations implicites et explicites des femmes ou se reconnaissant comme telles dans nos sociétés, avec des répercussions indiscutables dans le secteur musical.

Le déséquilibre dans la représentation des hommes et des femmes est évident dans toutes les couches du secteur. On trouve moins de femmes sur scène, dans les métiers techniques, d’accompagnement ou occupant des postes à haute responsabilité. Il existe cependant peu de statistiques permettant de confirmer ou de documenter ces observations. Avec ce projet, nous cherchons à agir concrètement pour rendre ce phénomène visible, et contribuer à le résoudre.

Scivias signifie, en latin, « Sache les voies ». Ce nom nous a été inspiré de Hildegarde de Bingen (1098, Bermersheim — 1179, Rupertsberg), religieuse bénédictine mais également musicienne et femme de lettres.

Membres Fondateurs

Wallonie-Bruxelles Musiques
WBM est une agence publique spécialisée dans le soutien à l’exportation du secteur musical de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en Belgique. L’agence assure la promotion des musicien·ne·s issu·e·s de Wallonie et de Bruxelles auprès des publics professionnels étrangers. En savoir plus.

Court-Circuit - Pôle Musiques Actuelles Wallonie-Bruxelles
Active depuis 1992, Court-Circuit est une association d’opérateur·rice·s, diffuseur·se·s et organisateur·rices·s de concerts oeuvrant à la professionnalisation des musiques actuelles en Fédération Wallonie-Bruxelles. En savoir plus.

Conseil de la Musique
Créé en 1981, le Conseil de la Musique est une association sans but lucratif qui a pour objectif d’informer, de conseiller et de promouvoir le secteur musical en Fédération Wallonie-Bruxelles. En savoir plus.

Studio des variétés
Le Studio des Variétés Wallonie-Bruxelles est une structure artistique et pédagogique visant à accompagner les groupes et les artistes de Musiques Actuelles de Wallonie et de Bruxelles, en leur offrant un soutien artistique professionnel via des résidences de coaching scénique, des formations diverses, des cours de chants, des coachings "interview" et de préparation aux Medias, de perfectionnement d'anglais,... En savoir plus.

Service des musiques non-classiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Le Service des Musiques non classiques, relevant du Service général de la la création artistique de la Direction générale de la Culture, a pour missions de promouvoir, favoriser et développer la création et les initiatives artistiques dans le domaine des musiques d’expression non classique en Fédération Wallonie-Bruxelles. En savoir plus.

Botanique
Au coeur de bruxelles, le Botanique promeut les découvertes musicales et les arts plastiques. Il soutient le développement de générations de musiciens et musiciennes ( plus de 600 formations artistiques par année et 30 résidences d'artistes) à l'occasion de sa Saison de concerts et son festival "Les Nuits Botanique". Il accorde une attention particulière à la scène locale, tant en accompagnement, diffusion et créations dans un contexte de programmation à l'écoute des nouvelles sensibiiltés internationales. En savoir plus.

En collaboration avec
FACIR
La Fédération des Auteurs Compositeurs et Interprètes Réunis (qui se prononce « fakir »), ce sont plus de 800 membres, tous styles de musiques confondus, qui s’associent pour être mieux représenté·e·s, mieux écouté·e·s, mieux entendu·e·s par les politiques et les partenaires culturels. En savoir plus.

Nos Engagements

Engagements communs
En tant que signataire de cette charte,
nous nous engageons à :
1/ Affirmer l’existence de discriminations, implicites et explicites, dont les femmes font l’objet et qui engendrent : un manque de visibilité donné aux femmes dans le secteur ; des conditions de travail défavorables pour les femmes ; des mécanismes d’autocensure les amenant à ne pas pouvoir développer toutes leur potentialités et à se détourner de domaines à l’intérieur desquels leur présence n’est pas encouragée.

2/ Visibiliser cette problématique de manière active. Cette visibilisation commence par le genrage de nos données lors de nos actions quotidiennes mais également d’éléments plus précis comme le gender budgeting, permettant d’alimenter d’un point de vue objectif les statistiques du secteur culturel en matière d’égalité femmes-hommes.

3/ Rapporter les actions entreprises suite à la signature de cette charte. Ces données seront présentées dans un rapport en fin d’année qui sera rendu public. Nous tirerons les enseignements qui émergent des situations rencontrées par les signataires en vue de faire évoluer la mise en pratique de leurs engagements.

Mises en action

Les institutions et autres organisations signataires s’engagent à mettre en œuvre un ensemble d’actions qui leur sont propres pour réduire les inégalités de représentation entre femmes et hommes.

Elles s’activeront à :

1/ Participer à une meilleure représentation des femmes dans le secteur : en identifiant leur présence dans nos bases de données ; en encourageant de nouvelles présences féminines à tous les niveaux ; en prenant le pas d’utiliser autant que possible l’écriture inclusive.

2/ Nommer au sein de leur équipe une personne chargée de la bonne gestion quotidienne de cette initiative, de la rédaction et de la présentation du rapport en fin d’année.

Démarche d’ouverture

Afin de mener à bien ce projet, nous nous activerons à agir en commun, dans une perspective d’entraide et d’écoute, d’ouverture et de respect.

Ces efforts en matière de parité vont évidemment de paire avec une attention particulière portée à l’intersectionnalité.

Ces actions seront en complément d’une démarche générale de : sensibilisation sur ce sujet des acteur·rice·s que nous rencontrons ; échange sur de meilleures pratiques quotidiennes afin d’enrayer ces discriminations.

Dans un premier temps, cette charte s’applique aux secteurs des musiques dites “actuelles”, premier espace où nous pouvons agir de manière concrète.

Nous nous activerons à récolter un maximum d’informations, d’idées, de recommandations concernant les réalités du secteur musical afin d’assurer une démarche plus globale d’action et faire remonter celles-ci à des instances supérieures capables d’agir sur d’autres aspects reliés directement ou indirectement.

Signataires

Vous désirez vous engager pour une meilleure représentation des femmes dans le secteur de la musique ?
Écrivez-nous à info@scivias.be

Critères d’éligibilité
Votre organisation est éligible si elle soutient le développement des carrières musicales en Fédération Wallonie-Bruxelles et qu’elle est financée par le secteur public.

Membres adhérents
Vous ne répondez pas aux critères d’éligibilité mais vous désirez adhérer à cette charte ? Vous pouvez postuler au statut de membre adhérent.